Ver d’eau

Publicités

12 réflexions sur “Ver d’eau

      1. L’ennui lui fit le coup
        un matin de printemps.
        Le coup du vide, le coup du trou.
        Les bourgeons prenaient toute la place.
        Et les trois larmes sur sa joue.
        L’ennui sous un nuage
        dans un grand ciel d’orage.
        Avec quelques notes au détour
        qui goûtaient le sel et l’amour.

        Aimé par 2 personnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s